Sept stratégies de renforcement de l’alpha pour votre portefeuille de titres à revenu fixe

Dans un monde incertain, les opportunités idiosyncrasiques abondent…

Si les deux dernières années ont été riches d’enseignements pour les investisseurs, elles ont surtout montré à quel point la plupart des catégories d’actifs sont sensibles aux variations des taux d’intérêt. En évoluant dans un contexte marqué par une multitude de variables inconnues, il s’est avéré difficile, ces dernières années, de prédire avec précision les perspectives macroéconomiques. Par conséquent, nous sommes convaincus que le contexte actuel offre une excellente opportunité d’investir dans des stratégies alternatives axées sur la génération d’alpha.

L’équipe des titres à revenu fixe de Picton Mahoney (PMAM) a identifié ces sept thématiques d’alpha pour 2024 qui, selon elle, peuvent faire une différence positive.

1. Fusions et acquisitions (F&A) et investissement en crédit axé sur les événements

Ce type de stratégie vise généralement à repérer et à tirer parti des émetteurs de crédit qui subissent des transformations importantes telles que des fusions et acquisitions, des scissions ou des changements dans leur répartition du capital.

Le point de vue de PMAM

Avec une stabilisation de l’inflation et des baisses de taux d’intérêt à l’horizon, notre équipe observe actuellement un regain des opérations de fusions et acquisitions, ce qui crée un potentiel de rendements à deux chiffres et non corrélés dans ces scénarios de refinancement de crédit axés sur les événements.

2. Dette hybride d’émetteurs de qualité supérieure (IG)

Habituellement émise par des sociétés de pipeline et de services publics pour financer des projets spécifiques, la dette hybride est une partie de la structure du capital qui se situe en dessous de la dette principale, mais au-dessus des fonds propres ordinaires.

Le point de vue de PMAM

Bien que les écarts de crédit au niveau de l’indice semblent coûteux, ce segment particulier du marché du crédit continue de se négocier à des écarts proches des valeurs historiques. Nous constatons aujourd’hui une dynamique risque/rendement attrayante chez certains émetteurs de qualité supérieure, qui proposent des rendements supérieurs à 8 %.

3. Rendement à l’échéance (YTV) des obligations à escompte

Il s’agit d’obligations à faible prix en dollars dont nous pensons que l’émetteur les refinancera ou les remboursera avant l’échéance (par exemple, dans le cas d’une société qui opterait pour un refinancement lorsque l’obligation deviendrait remboursable à la valeur nominale plutôt qu’ultérieurement).

Le point de vue de PMAM

Nous estimons que le fait d’avoir un point de vue sur la date de remboursement d’une obligation peut exercer un impact considérable sur le rendement potentiel, c’est-à-dire le rendement à l’échéance. En mettant en évidence cette opportunité par le biais d’une analyse et d’un engagement, nous visons à capitaliser sur ce type d’opportunités mal évaluées.

4. Actions privilégiées réinitialisées à taux élevé

Les actions privilégiées réinitialisées à taux élevé sont émises avec un différentiel fixe par rapport à un indice de référence tel que le taux à cinq ans du gouvernement du Canada. Au bout de cinq ans, le coupon est réinitialisé au nouveau taux à cinq ans en vigueur, à moins qu’il ne soit racheté par l’émetteur.

Le point de vue de PMAM

Bien que nous ne participions généralement pas au marché des actions privilégiées en raison de sa volatilité inhérente, nous procédons à une répartition tactique lorsque des opportunités intéressantes se présentent. L’année dernière, la volatilité du marché des actions privilégiées a suscité l’opportunité d’investir dans des actions privilégiées à réinitialisation plus élevée, qui se négociaient moyennant un escompte important.

5. Titres de capitaux de banques canadiennes

Cette opportunité comprend des obligations supplémentaires de catégorie 1 (AT1), des billets de capital à recours limité (LRCN) et des titres de transfert du risque de crédit (CRT) assortis d’un potentiel de risque-récompense asymétrique.

Le point de vue de PMAM

Alors que les autorités de surveillance s’efforcent de renforcer le système bancaire en relevant les exigences en matière de fonds propres, les grandes banques ont réagi en adoptant des stratégies créatives, notamment en augmentant l’émission de ces titres de capital non conventionnels. Notre équipe a investi stratégiquement dans cette tendance.

6. Alpha à court terme dans les crédits qui se détériorent

l’ère de l’argent facile étant désormais révolue, les entreprises peu performantes et surendettées auront probablement du mal à refinancer leurs obligations existantes à l’échéance.

Le point de vue de PMAM

Vendre ces obligations à découvert peut servir de couverture de portefeuille contre nos positions longues et cela constitue également une source potentielle d’alpha. À la différence des gestionnaires traditionnels de type positions longues, notre équipe est en mesure de tirer parti de la détérioration des crédits en utilisant stratégiquement l’effet de levier de la position courte pour générer de l’alpha.

7. Macro-couverture des taux et du crédit

L’utilisation de produits dérivés pour couvrir les risques de taux et de crédit a été un outil essentiel pour aider nos investisseurs à évoluer dans des contextes de marché volatils.

Le point de vue de PMAM

Les écarts de crédit se rapprochant de leurs plus bas niveaux historiques, nous voyons une opportunité exceptionnelle dans la couverture et le profit potentiel liés à l’élargissement des écarts de crédits en 2024.

Apprenez-en davantage sur les stratégies de revenu fixe axées sur l’alpha de Picton Mahoney :

Related Content

The Picton Mahoney podcast playlist

The Picton Mahoney podcast playlist

Podcast recommendations on everything from investing and business to history and technology   At Picton Mahoney, we like to challenge conventional thinking. Our people are always on the hunt...

Picton Mahoney’s Top Summer Reads 2023

Picton Mahoney’s Top Summer Reads 2023

The glorious summer weather is upon us. What better time to take a cool beverage out to the deck (or the dock) and stretch out with a good book? We surveyed our colleagues here at Picton Mahoney to...

Le présent document a été publié par Gestion d’actifs Picton Mahoney (« GAPM ») le April 25, 2024

Il est fourni à titre de source d’information générale, est susceptible d’être modifié sans préavis et ne doit pas être interprété comme un conseil en investissement. Ce document ne doit pas servir de base à une quelconque décision d’investissement et ne constitue pas une recommandation, une sollicitation ou une offre d’un quelconque titre dans un territoire quelconque. Les renseignements contenus dans ce document ont été obtenus auprès de sources jugées fiables. Toutefois, GAPM ne garantit pas l’exactitude et/ou l’exhaustivité de ces renseignements et n’assume aucune responsabilité à cet égard. Tous les investissements comportent des risques et peuvent perdre de la valeur. Ces renseignements ne sont pas destinés à fournir des conseils financiers, d’investissement, fiscaux, juridiques ou comptables spécifiques à quiconque et ne doivent pas être utilisés à cette fin. Les décisions en matière de fiscalité, d’investissement et autres ne doivent être prises, le cas échéant, qu’avec l’aide d’un professionnel qualifié.

Ce document contient des « informations prospectives » qui ne sont pas purement de nature historique. Ces énoncés prospectifs sont fondés sur les convictions, attentes, estimations et projections raisonnables de GAPM à la date à laquelle ils sont formulés. GAPM n’assume aucune obligation et ne s’engage pas à mettre à jour les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les rendements futurs, sont soumis à de nombreuses hypothèses et impliquent des risques et des incertitudes inhérents à des facteurs économiques généraux qui évoluent dans le temps. Il ne saurait être garanti que les déclarations prospectives se concrétisent. Nous vous conseillons de ne pas vous fier indûment à ces déclarations, car un certain nombre de facteurs importants pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent considérablement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans toute déclaration prospective.

Il n’y a aucune garantie qu’une stratégie de couverture sera efficace ou atteindra l’effet escompté. L’utilisation de produits dérivés ou de la vente à découvert comporte plusieurs risques qui peuvent empêcher une stratégie de réaliser ses bénéfices, de limiter ses pertes, ou qui peuvent faire en sorte qu’une stratégie réalise ou amplifie les pertes. L’utilisation de produits dérivés et de la vente à découvert dans le cadre d’une stratégie de couverture peut entraîner des coûts et des dépenses supplémentaires.

© 2024 Gestion d’actifs Picton Mahoney. Tous droits réservés.